[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Saison équestre au cirque d’Amiens. Cette semaine : Valérie Fratellini et ses « filles de chevaux. »

 

Dire Homme de cheval est un beau compliment.
Mais
Fille de chevaux évoque plutôt l’écurie...

« On achève bien les filles de chevaux », une coproduction du cirque Jules Verne et du Moulin de Pierre rend hommage à ces filles indispensables, pour la première fois.

 

Une bonne idée du metteur en scène Pierre-Guy Clouzeau : « elles donnent tout à leurs chevaux, du matin au soir, 365 jours par an, elles qui savent tout de l’écurie, elles n’oublient jamais un soin et déploient une énergie incroyable, en toute humilité, comme si l’odeur du cheval leur était aussi vitale que celle de l’argent pour d’autres. »

Enfin en piste elles s’offrent un carrousel de brouettes de crottin, mues par une colère sourde… Puis elles oublient leur fatigue pour jouer à préparer leur Boulonnais avant de répéter à l’infini les figures de dressage et elles sont capables d’un coup de gueule contre un cavalier brillant et arrogant vis-à-vis de leur groom.
Le collectif du Moulin de Pierre parle de son quotidien, quitte à s’en moquer avec un brin d’humour. Valérie Fratellini respecte la tradition de haute école en présentant deux lusitaniens (dont l’élégant Lembrado), bien dans la lignée de son maître Nuno Oliveira. 
Jessica montre des performances inattendues mais qu’on peut attendre d’un cheval de trait bien dressé : Taro, le beau Boulonnais participe à son premier spectacle de voltige et de dressage en liberté. Quant aux voltigeurs, ils se partagent Mundi, la puissante Ardennaise et Stewball, un Percheron géant placide.

Inauguration du square Annie Fratellini, près du cirque.
Il y a une quarantaine d’année qu’Annie Fratellini s’est lancée dans la reconquête du public. A l’époque on ne pariait pas un sou sur l’avenir des cirques et elle a réussi le miracle : avec certains de ses complices comme Pierre Etaix, avec Jean-Pierre Marcos, l’actuel directeur cirque Jules Verne ... Elle a créé le centre d’initiation au cirque à Amiens, le premier centre national des arts du cirque ... (En parallèle, Alexis Gruss prône un retour aux origines du cirque, l’acrobatie et de la voltige équestre)
Sa fille Valérie Fratelinni dirige le centre des arts équestres de Noailles (Oise) où elle forme des professionnels, des amateurs, des enfants à la voltige, aux arts équestres, à la création de décors ...
Et la célèbre dynastie des écuyers-clowns continue !

Séances :
Mercredi 17 avril à 15h
Jeudi 18 à 15h et 20h
Vendredi 19 à 15h.
Réservations : 03 22 35 40 41.
cirqueamiens@amiens-metropole.com

www.lemoulindepierre.org

Voir en ligne : www.cirquejulesverne.fr