[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Chantilly capitale du cheval fait toujours mieux : reprise des courses dès le 24 janvier.

Avec 44 journées de courses cette année sur l’hippodrome des Condé, France-Galop bat un nouveau record. 
Pourquoi une telle addiction à Chantilly ? La nouvelle piste fibrée permet de s’y entraîner et de courir par tous les temps, même en plein hiver.
La saison recommence donc dès le 24 janvier.

C’est un avantage pour la centaine d’entraîneurs installés dans le canton, qui évitent ainsi transport, déplacement et fatigue aux précieux galopeurs de leur écurie. En courant à domicile, ils augmentent encore leur chance...
Depuis prés de 200 ans, le domaine cantilien est particulièrement favorable aux pursang, pour qui tout est mis en oeuvre. L’hippodrome permet des parcours de 1 600m à 4 800m, sur gazon et sable fibré.

Si Chantilly a vu le 1e hippodrome français installé (vingt ans avant Longchamp), c’est grâce à l’espace, à la qualité du sol mais aussi à l’esprit d’initiative des propriétaires, membres du Jockey club, qui ont tout fait pour favoriser leurs écuries : 120 km de pistes en sable, 120 hectares de pistes en herbe et 12km d’obstacles sont disponibles en forêt. Ils ont même construit une gare pour transporter les chevaux et amener les parieurs. Chantilly est née de l’hippodrome et lui rend bien ... Avec plus de 3 000 galopeurs à l’entraînement dans le canton et un millier d’équidés dans les écuries de sport et au poloclub, c’est toute l’activité économique, sociale, commerciale et culturelle qui est vouée au cheval. La beauté des lieux est à la hauteur, avec un équipement hippique contemporain dans un écrin de verdure, le long des majestueuses écuries qui abritent le musée du cheval, prés du château et du parc ... C’est au restaurant panoramique qu’on découvre le mieux l’immensité du site.

Lors des courses, ’entrée est gratuite sur la pelouse et payante aux tribunes et au pesage, pour les + de 18 ans. Côté service, les visiteurs néophytes ne sont pas perdus, France Galop ouvre un espace d’accueil pour leur expliquer les subtilités des courses et des paris, louer des jumelles et vendre des ombrelles ou divers souvenirs ... Plusieurs niveaux de restauration sont possibles. En juin est ouverte une garderie pour les petits avec des animations et des jeux autour du poney.

On peut visiter l’hippodrome gratuitement avec un guide, le dimanche et assister à l’entraînement des chevaux en forêt.

Les journées prestigieuses se concentrent en juin, avec le prix du Jockey club, le 1e juin, sorte de championnat du monde des mâles de trois ans qui se court sur 2400m. Son équivalent pour les femelles, le Diane Longines, est prévu le 15 juin, avec son traditionnel piquenique chic-concert-concours d’élégance. Enfin, le prix Jean Prat se tiendra le 14 juillet.

Calendrier des courses :
24, 31 janvier
6, 14 février
4, 13, 18, 21, 31 mars
9, 16, 26,28 avril
5, 7, 13, 16 mai
1, 7, 15, 20, 23, 30 juin
9, 14, 17, 18, 29 juillet
3, 9, 22 septembre
1, 6, 19, 28 octobre
3, 7, 14, 25 novembre.

Visites du centre d’entraînement, via l’office de tourisme : 03 44 67 37 31.

Réservation au restaurant : 03 44 62 05 38.

www.francegalop.com