[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Marine Oussédik fête 25 ans d’art au plus près des chevaux. L’artiste en profite pour secouer la tradition du dressage de hau...

Cavalière de dressage et artiste dédiée aux chevaux et à ceux qui les aiment, Marine Oussédik célèbre ses 25 ans de création par un très beau livre. Et pour une fois, ce n’est pas elle qui l’a écrit, elle en est LE sujet. « Les chevaux de Marine Oussédik » sont sortis mi septembre et il sont l’œuvre de Jean-Noël Jeanneney, historien et ami de la famille, qui suit l’évolution du style de Marine depuis ses débuts. La collection d’ACTES SUD, qui associe une belle plume avec une personnalité de la filière équine, fait mouche à chaque fois !

Ses équidés sont vivants, toujours en mouvement, bondissant, dansant, élégants, précieux, visiblement heureux de vivre.
On connaît la finesse des portraits d’Arabes et de Lusitaniens, les deux races de chevaux de prédilection de Marine, à qui elle rend hommage comme à des princes. Elle les présente installés dans des tentes luxueuses, vêtus d’un harnachement de soie chamarrée, soignés comme des bijoux dans un univers raffiné, jouant avec d’élégants chiens et des oiseaux ....
Il faut admirer également les sculptures d’équidés et de chiens, les scènes de chasse, de tauromachie, les scènes du quotidien à l’écurie, qu’elles soient en bronze, d’encre sur papier, sur toile ou même en porcelaine de Gien. Le ton est juste, l’attitude et le mouvement aussi, l’univers particulier des gens de chevaux est croqué avec précision et souvent, une touche d’humour qui fait plaisir ! On s’y croirait !
Si le monde entier est son jardin où elle a semé des expositions sur chaque continent, ses dernières œuvres élargissent encore l’horizon, car Marine nous promène ailleurs et autrefois, avec des tableaux évoquant les modes traditionnels de chasse et de cavalerie. Et puis elle joue avec la tradition des grands auteurs maîtres de la haute école et maîtres incontestés, dont elle déchire les albums, malmène les textes, les recouvre de dessins et de croquis de chevaux au travail. La tradition ? Encore un univers à découvrir...

Installée en Picardie à la campagne au plus prés de ses montures (elle aperçoit l’écurie de son atelier), Marine reste fidèle à ses éditeurs régionaux, comme Martelle, à Amiens. Elle doit dédicacer ses livres à la librairie du centre ville d’Amiens, le 5 décembre prochain. A confirmer.

www.marine-oussedik.net
03 44 80 63 30.