[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Voltige : le Nord en piste à Malines

A l’occasion de l’étape Coupe du Monde de voltige, Manon Noël, 26 ans, se déplacera cette semaine à Malines en Belgique. La jeune femme, kinésithérapeute de profession, espère ainsi grapiller de précieux points et remonter au classement FEI, où elle pointe actuellement à la 24e place.

Profitant d’une initiation voltige au club de Cysoing lorsqu’elle était enfant, Manon a tout de suite accroché avec la discipline. Année après année, pratiquant en parallèle la gymnastique, elle progresse et participe à ses premiers Open de France à la fin des années 1990 et à ses premiers championnats de France au débuts des années 2000. En 2010, Manon acquiert Kirch de la Love. Un tournant dans la carrière sportive de la jeune femme, qui avait jusque là uniquement concouru avec des chevaux de club. Manon entame ensuite les internationaux et intègre l’équipe de France en 2013. Elle participe cette année là à ses premiers championnats d’Europe en Autriche. “Une première où je débarquais un peu et qui ne se passe pas très bien”, admet la sportive. Mais la Nordiste ne compte pas ses heures et continue de s’entraîner dur à Roubaix. En 2014, longée par Kevin Moneuse, elle met le cap sur les Jeux équestres mondiaux de Caen, où elle finit dans le ventre mou du classement. L’année suivante, la Nordiste participe aux championnats d’Europe, à Aix la Chapelle, et parvient à intégrer la short list des 15 finalistes en terminant 14e. Cette année, Manon Noël a couru en août les championnats du Monde au Mans et a terminé 15e. Une belle progression qui encourage la jeune femme à sacrifier ses vacances au profit de stages de perfectionnement à Saumur, encadrée par le staff fédéral et notamment par Jacques Ferrari. “L’idée, c’est vraiment de s’installer dans les 15 finalistes à chaque grosse échéance et de viser le top 10”, conclut la Nordiste, qui s’entraîne aujourd’hui à Bourghelles.