[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Week-end princier à Compiègne les 3&4 septembre

Week-end princier à Compiègne les 3&4 septembre

avec les veneurs, les amateurs de loisir en plein air, les chasseurs et des journées rythmées par les cascadeurs de Mario Luraschi.

L’exemple vient d’en haut, depuis mille ans nos rois sont venus chasser à Compiègne et ils adoraient cette forêt, Louis XV y a même fait construire un palais pour y séjourner à l’aise. Sur ses traces, l’Empereur Napoléon III y réunissait les beaux esprits et les « peoples » de l’époque pour ses séries durant les mois d’automne. Compiègne était l’endroit à la mode, la ville et le palais en témoignent naturellement aujourd’hui.

C’est à notre tour d’en profiter : le décor est prestigieux, dans le parc du palais impérial, les fédérations de chasse de l’Oise et de la Somme associent tant et tant d’animations qu’il faudra bien la journée pour en faire le tour. Car c’est toute la nature et l’art de vivre à la campagne qui sont mis à l’honneur.

Avant tout la forêt est le théâtre de la chasse à courre et 13 équipages picards se rassemblent à cheval avec leur meute pour quelque démonstration de vènerie sur la terrasse devant le château, Muriel Bec présente ses rapaces parfaitement dressés, on peut s’initier au tir à l’arc et apprendre à identifier les espèces de canards sauvages puis aller voir travailler les chiens spécialisés dans la recherche d’animaux blessés ...

Le point orgue reste la messe de Saint-Hubert le dimanche à 9h30 avec les veneurs à cheval en grande tenue, entourés de leurs meutes, qui sonneront de la trompe de chasse –et comme ils sont nombreux, ce sera impressionnant, émotion garantie ! Un concours de trompes rythmera les deux jours et une initiation à cet instrument qui exige du souffle est proposée aux audacieux.

10 cascadeurs spécialisés dans le cinéma appartenant à la compagnie Cavalcade, créée par Mario Luraschi, se donnent à fond à 12h30, 14h, 16h et 18h. Ils viennent de la forêt d’Ermenonville pour présenter un numéro de haute école avec amazones, du dressage aux longues rênes, une séquence de dressage en liberté, des clowneries et une spectaculaire voltige cosaque (en ligne droite à fond de galop en se tenant debout sur le dos du cheval). Mario rend hommage aux Mousquetaires imaginés par l’écrivain axonais Alexandre Dumas par quelques combats à pied et à cheval. A ne pas manquer !

Les gourmets sont gâtés avec les cours de cuisine sur les mille et une façons d’accommoder le gibier un stand de produits du terroir et plusieurs types de restaurants, on peut faire ses emplettes de vêtements confortables de plein air et admirer le savoir faire ancestral et la créativité des artisans couteliers, maréchaux, bottiers, le célèbre sellier Mercier et autres bourreliers ... Les cosmétiques au lait d’ânesse sont en bonne place, ainsi que les artistes animaliers comme Michel Rouxel.

Les petits vont se précipiter vers la ferme et le pré aux ânes pour une balade montée, mais ils auront le temps de caresser veaux, vaches, cochons, chevaux et moutons rassemblés sur place.
Ils peuvent aussi apprendre à fabriquer des jouets en bois, des toupies ...