[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Un cheval made in Pas-de-Calais aux JO

Dès ce week-end, après les équipes de concours complet et de dressage, ce sera au tour des cavaliers de saut d’obstacles d’entrer sur la piste du stade équestre Deodoro, à Rio.

les quatre montures des Tricolores en lice pour décrocher une médaille, Sydney Une Prince, fille de Baloubet du Rouet, est née chez Marius Huchin, au haras des Princes. Produit de la région des Hauts de France, cette jument Selle Français de 10 ans participe à ses premières olympiades sous la selle de Roger-Yves Bost. Fille de Girl d’Elbe (Alfa d’Elle), Sydney est ainsi née aux Attaques, dans le Pas-de-Calais, sur le littoral Côte d’Opale. « Nous avions acquis sa mère auprès de Bruno Broucqsault, indique Marius Huchin, éleveur, qui suivra bien évidemment les épreuve de saut avec attention. Sydney est née en 2006. C’est rapidement devenu une jument avec beaucoup d’énergie à revendre. Quand on la faisait sauter en liberté, elle ne prenait pas vraiment le temps de décomposer son mouvement, elle était nerveuse et se précipitait un peu. Mais on voyait déjà qu’elle dégageait pas mal de puissance ». A trois ans, la jument trouve acquéreur en la personne de François Badel, cavalier amateur de région parisienne. « Il a confié la jument à Frédéric de Romblay, un cavalier de concours complet qui a fait un très bon travail sur la jument », détaille Marius Huchin. C’est lors de la finale des chevaux de 7 ans à Fontainebleau que l’entourage de Bosty repère Sydney. « Il est allé la demander et finalement, François Badel a bien voulu qu’il la monte. Mais il en est resté propriétaire ». Depuis, Roger-Yves Bost a encore fait progresser la jument et a cumulé les bons résultats. Cette année, entre autres, le couple termine respectivement 5e et 6e des Grands Prix 160 de Rotterdam et de Bâle. En 2015, Sydney a acquis près de 120000 euros de gains. Et ça n’est vraisemblablement pas fini : âgée de 10 ans, la fille de Baloubet du Rouet est encore jeune sur le circuit et peut espérer performer sur de nombreux concours internationaux avec son cavalier. Sylvia FLAHAUT