[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Hymne aux chevaux en toute complicité. Marine Oussédik expose à la joaillerie Fauve à Paris.

Du 21 juin au 29 juillet, ses œuvres côtoient les accessoires les plus précieux : chevaux d’encres, dessins, fusains, crayons, collages et bronzes s’harmonisent avec les collections de bijoux et la beauté des uns rehausse celle des autres, dans un dialogue de talents.

Marine passe d’un support à l’autre, suivant son envie d’expérimenter les matières et de croiser les sujets, avec une prédilection pour le bronze, si noble et si subtil en même temps, avec qui elle réussit à créer des mouvements pleins de légèreté. Comment saisir l’instant du saut, le regard délicat avec une matière aussi lourde ? C’est le miracle de l’art et quelques années d’observation et d’expérience...

Marine aime travailler en bonne compagnie, à la maison elle a son chiens à ses pieds et elle voit ses chevaux dans l’écurie. En phase de projet, elle travaille avec ses amis, qu’ils soient galiéristes, éditeurs, écrivains ou cavaliers, car elle a le sens de la collaboration et des croisements fertiles. Cette fois-ci, c’est à l’invitation de la joaillerie Fauve à Paris qu’elle expose toute une palette d’instants et de situations complices entre chevaux, entre cavalier et cheval, avec les chiens, les faucons ou les lions. Elle rend hommage à toutes les facettes de la vie du cheval et à tous les types de chevaux : qu’ils soient en promenade, en compétition, à l’écurie, à l’exercice pour améliorer les figures de dressage ou en plein effort en course, ils ont tous leur personnalité, on sent qu’elle les aime tous. On voit aussi que notre cavalière-dresseuse installée au calme de la campagne picarde adore le bel animal et en connaît tous les tours et toutes les allures ... Elle dessine les chevaux avec autant d’élégance que de justesse et elle croque les instants de vie avec autant d’affection que d’humour, toujours avec un trait net, appuyé et doux à la fois.

Voici ses préférés : les Arabes à l’univers raffiné et les puissants lusitaniens à l’encolure pleine de fierté, mais elle sait peindre les trotteurs se préparant à la chasse à courre avec la meute cavalant dans les pieds, les pur-sang frémissant d’énergie, la gentillesse des traits au travail, l’allure retenue des chevaux de dressage ... Toujours pour multiplier les expériences et partager sa passion, Marine Oussédik a publié plusieurs livres dans cet esprit, dont une histoire de l’équitation, des manuels pédagogiques et une leçon de dressage avec Sophie Bienaimé, son amie.

21 juin/29 juillet, du mardi au samedi de 11h à 19h.
4 rue de Varenne, 75 007 Paris.
www.marine-oussedik.net