[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Horse Ball : Meurchin (encore) en argent !

A l’issue de la finale des championnats de France qui s’est tenue au Mans début mai, les joueuses de Meurchin Equitation terminent sur la deuxième place du podium, comme en 2016.

Une belle performance en soi, mais au goût de trop peu pour les Nordistes qui espéraient bien récupérer le titre qu’elles avaient obtenu en 2015. “Nous avions trois points d’avance, se désole Margaux Bouchery, 21 ans, capitaine de l’équipe. Nous pouvions encore perdre un match pour glaner la victoire. Mais au Mans, nous avons perdu contre Agon Coutainville et contre Montpellier. Lors du second match, on n’a pas réussi à sortir la tête de l’eau et on parvient seulement accrocher une seconde place après une très belle saison”. Même si elle est parvenue à gagner 11 matches sur 14, l’équipe de Meurchin n’était, en réalité, pas au maximum de sa forme physique. “Valentine Descamps, qui est un pilier de l’équipe, s’est blessée il y a quelques semaines et n’a pas participé à la finale. Et puis, suite à pas mal de changements au sein de l’équipe, nous avons accueilli Florence Delrue cette année qui jouait auparavant en amateur. Elle s’est bien défendue mais notre équipe n’était pas à son niveau maximum”. Mais les joueuses, si elles sont évidemment un peu déçues, pensent déjà à la saison prochaine et espèrent bien accrocher l’or autour de leur cou en 2018. Et puis, d’ici là, il y a les championnats d’Europe à Saint-Lô en août. La sélection nationale compte deux joueuses de Meurchin Equitation : Margaux Bouchery et Valentin Descamps, qui devrait être remise d’aplomb d’ici là. “Les championnats d’Europe se tiendront du 8 au 12 août à Saint-Lô, reprend Margaux. Cette échéance nous permet de nous remettre illico dans le bain et de ne pas penser qu’à notre défaite. Avec l’équipe de France, nous aurons un premier stage à Chambly début juillet. Et puis nous travaillerons également à Saint-Lô en amont des championnats”. A l’issue de l’échéance européenne, les joueuses de Meurchin Equitation attaqueront la saison dès octobre prochain. “On pense déjà au titre qu’on pourrait décrocher en 2018, on va tout faire pour et ne pas rester sur cette défaite”.