[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

CSI1* : l’Edhec Jumping de nouveau dans le Nord

La saison des internationaux 2017 démarrera à Marcq-en-Baroeul, le week-end des 18 et 19 mars. Après plusieurs années d’absence dans la région des Hauts-de-France, l’Edhec Jumping, organisé par les étudiants de l’école de commerce roubaisienne, pose de nouveau ses valises au centre équestre René Dujardin.

La dernière édition de l’événement avait eu lieu en 2012. “Nous avions délocalisé quelque temps en Lorraine, précise Lisa Klingelhoefer, responsable de la communication de l’association organisatrice et étudiante à l’Edhec. Mais c’est en réalité plus simple d’organiser cet événement dans la région, ne serait-ce que par rapport à la proximité avec notre école”. A la différence des dernières éditions marcquoises, le CSI ne comptera qu’une seule étoile à son blason, “un événement plus simple à organiser et qui met moins de pression aux étudiants chargés de réunir les fonds et de concrétiser le projet”. Ces derniers sont d’ailleurs toujours à la recherche de partenaires. “Financièrement, nous avons bouclé les dotations des épreuves, poursuit la chargée de communication. Il reste encore quelques détails à peaufiner, mais ça avance plutôt bien. Certains partenaires nous suivent depuis des années, mais il nous faut aussi en trouver de nouveaux”. Pour l’occasion, le manège du centre équestre René Dujardin sera refait. “Nous avons pris en charge la moitié du coût de cet aménagement”, précise la chargée de communication. 14 épreuves seront au programme de l’événement, dont un trophée étudiant qui mettra en compétition les représentants de différentes écoles. “Pour l’heure, nous avons reçu les demandes de l’école de management de Lyon et d’Oxford, termine Lisa Klingelhoefer. Ils seront coachés par un cavalier professionnel, à qui l’on demande de se prêter au jeu. Généralement, ce dernier accepte avec plaisir”. La dernière édition du Grand Prix du CSI de Marcq-en-Baroeul, en 2012, avait été remporté par Timothée Anciaume. Cinq années plus tard, à qui reviendra le Grand Prix de l’édition 2017 ?