[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Les pursang savent tout faire. Dimanche 9 juin à Chantilly : la reconversion des pursang en démo sur l’hippodrome.

La journée Jean Prat est l’occasion de découvrir la polyvalence et l’adaptabilité des galopeurs qui ne trouvent pas leur voie en course. L’association Au-delà des Pistes, présente une série de démonstrations réussies de chevaux : « beaucoup de sujets sont concernés : un pur sang qui a gagné et quitte la piste à 5 ans, un qui n’a jamais réussi sur la piste, un blessé, etc... » précise Nemone Routh, chef d’écurie chez HH l’Aga Khan à Gouvieux.

 

Astier Nicolas et Nicolas Touzaint pour le complet, Pierre-Henri N’Goumou pour le polo et le horseball ont adopté le pursang et sont enthousiastes : « je suis convaincu du potentiel de ces chevaux », assure Astier. « Ce sont des athlètes dotés d’un bon mental. Au même âge, ils se retrouvent bien plus avancés que les chevaux de sport aux mêmes, » ajoute Nicolas. Quant à Pierre-Henri, il les trouve « très intelligents. Ils apprennent vite, ils aiment faire des choses. Rapides et vifs leur intelligence permet un bon dressage et une bonne redescente en pression. » Enfin, pour les cavaliers de loisir, sachez qu’ils s’ennuient au pré mais sont décidés en promenade ! »

Pour la seconde journée de démonstration après le Lion d’Angers en mai dernier, à Chantilly, dimanche 9 juin après-midi, le CSO et le dressage sont à l’honneur. Solène Hudbert -cavalière classée en amateur 1- fait un parcours sur Sleeping François et Sophie Perrouelles monte Fortezzo, le champion de l’Oise Am2 qui est basé à L’Afasec. Une équipe de polo jouera une période sur le terrain avant la prestation en haute école d’Yves Bienaimé sur Almiyr, un ancien coursier qu’il a repris et soigné après une blessure au tendon.

Enfin, une parade d’anciens champions est prévue avec Ciruus des Aigles qui passe sa retraite chouchouté par son jockey Christophe Soumillon et son entraîneur Corinne Barande-Barbe. Son collègue André de Royer-Dupré amène son cher Hillbilly, champion d’obstacles.

Labellisée par France-Galop, l’association Au-delà des pistes établit des règles strictes pour les chevaux qu’elle confie. Ainsi « Les Ecuries de l’Aga Khan donnent un cheval si le cavalier garantit un excellent travail de dressage en acceptant l’interdiction de courir. Ensuite le cheval est suivi régulièrement dans sa nouvelle vie. »

Prochaines journées Au-delà des Pistes : 26 août sur l’hippodrome de Deauville, le 3 septembre à Craon, 5 novembre à Auteuil.
L’association est dirigée par Aliette Forien (haras de la Reboursière et de Montaigu), Henri Bozo (Ecuries de Monceaux), Lisa-Jane (Godolphin) et Nemone Routh (Aga Khan Studs).

Pour cette journée, l’hippodrome des Condé est gratuit.

Laissons la conclusion à Christophe Soumillon : « il est important que l’on unisse au sein de la filière pour donner une 2e chance à ces chevaux qui nous donnent tellement ; A la fin de leur carrière nous nous devons d’être là pour eux et pour leur donner un coup de pouce. »

audeladespistes@gmail.com
Marine Thévenet, chef de projet : 06 79 59 97 49.

Au-delà des pistes
17 rue Mercier la Vendée
49 220 Le Lion d’Angers