[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Courses de poneys pendant les courses du Touquet ce 19 mai

La famille Lepère court au Touquet ce weekend.
Tous trotteurs.
Tous fous de course.

David le père hante les hippodromes comme driver amateur avec son grand Bocognano, mais ses fils Gabin (13 ans) et Emile (11 ans) sont encore plus passionnés que lui. Du coup toute la famille est organisée en fonction du calendrier des courses à poneys et le 19 mai ils seront au Touquet. Allez les voir, leur bonheur est contagieux...

 

Attention, Emile a déjà 8 ans d’amour pour les courses. Il ne pense qu’à se hisser sur un sulky et surtout à servir sa ponette Heather, une welsh hypertonique, qu’il adore. « Encore plus que la victoire, » dit-il, c’est l’amour de sa ponette qui le guide, ce qui l’a poussé à vouloir la garder lorsqu’il a eu l’age de changer de catégorie. Du coup avec Heather il fait des courses d’endurance... Et il attèle sa nouvelle, Peachy (avec succès). Son enthousiasme est si connu sur le bord des pistes, que Pierre Pilarski, propriétaire du champion Bold Eagle l’a pris sous son aile et l’a autorisé à porter les couleurs du célèbre cheval qui pulvérise tous les records. Quel honneur !

Gabin avoue avoir la gagne. Absolument, même s’il s’attribue toutes les fautes de sa jument pie Sophie quand il y a un problème. Il est trés attentif à son état, à ses petites douleurs et se démène pour soigner son pilotage afin d’en otbenir le maximum mais sans la pousser trop. Son palmarès est déjà long comme le bras, il est donc sélectionné pour participer à la World summer cup, un concours international qui l’amènera en Suède cet été, avant la finale à Cagnes-sur-mer fin août.

Bon sang ne saurait mentir, car la maman Christèle apartient à la famille Matringhem dont les trotteurs sont bien connus dans le Pas-de-Calais sur les pistes de Saint-Omer.

 

 

Mais ils ont un atout-maître : les Lepère ont la chance d’habiter Frenoy-le-luat (Oise), le fief du célèbre entraîneur driver Pierre-Yves Verva qui leur ouvre ses installations, ils peuvent ainsi profiter des meilleures conditions de travail au quotidien, sur des pistes « pros » et sur une magnifique ligne droite.