[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Franck Grimonprez et François Dutilloy, associés heureux

Double objectif :
Moins de 40 en dressage à l’international.
Offrir à Conty tout ce qu’un meneur rêve de trouver au même endroit.

Belle saison pour nos meneurs en paire, avec une médaille de bronze aux championnats du monde et une entreprise qui se développe.

A Conty (Somme) s’achève le chantier d’ATEL, l’atelier de construction de véhicules hippomobiles. Cette PME est seule à fabriquer tout en France.

Franck Grimonprez, le chef d’entreprise du Nord, est venu renforcer le capital d’ATEL, créée par François Dutilloy, le Picard. En fait, ils sont meneurs et amis depuis la Route du poisson où ils se sont connus et le Mondial du trait où Franck a découvert Conty. Depuis, les liens se tissent, les hommes se complètent. En plus du sien, François prépare le piquet de Franck car il a du temps en semaine afin de sortir deux attelages à l’international. « François valorise nos chevaux et on essaie d’être sélectionnés à chaque
championnat du monde.On a 9 chevaux pour la compétition et 5 en formation, plus les retraités qui vivent au pré. » Et Franck ne se retient pas quand il détecte un jeune Hanovrien ou un KWPN au bon potentiel, il achète ! « Le niveau monte, il faut viser moins de 40 en dressage pour se classer en Europe, » explique-t-il. « Chacun garde son indépendance et ses propres chevaux en dehors de notre accord, » précise François.

Avec l’atelier neuf, ATEL va se développer et recruter. « On est sur un petit marché d’artisans, on fait tout ici alors que les autres importent. ATEL est reconnu pour la qualité du service et des finitions, le service après-vente notamment sur les terrains de concours où on assure les réparations d’urgence, » ajoute François. Il fournit les meneurs français à l’international, entretient les voitures de Dysneyland et du Marquenterre ...

A Conty se concentrent la construction et les essais (avec les équidés qui seront attelés), la vente d’occasion et d’accessoires. Les deux compères se donnent les moyens d’innover en intégrant des universitaires sur leurs recherches. « Surtout on écoute les meneurs français de haut niveau pour affiner la technique. La fiabilité des voitures de sport sert ainsi au loisir. »

A côté de l’atelier est installée leur écurie de 18 boxes, un marcheur, une douche, un rond de longe et une carrière tout temps pour tester les véhicules. L’offre de harnachements sera assez large pour répondre à une demande personnalisée, pour garantir la sécurité et le confort des équidés.

ATEL confie les travaux de bourrellerie au sellier-meneur Cyril Baeckelandt (installé à Bacouel). La maintenance en concours sera l’affaire d’un salarié que forme François, avec une camionnette aménagée.

Quant à son oncle, Bernard Grimonprez, passionné d’attelage, il sponsorise Thibaut Coudry à qui il a confié des chevaux pour constituer son team. Une garantie qu’il lui offre de retrouver sa place en équipe de France !