[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

La région s’offre des médailles. Quels meneurs !

L’attelage est une discipline reine dans la région qui s’est attachée depuis trente ans à relancer la discipline et compte une belle pépinière de jeunes champions et de meneurs reconnus en Europe.
Cette saison, honneur aux meneurs ...

Franck Grimonprez et François Dutilloy sont rentrés de Lipica début octobre médaillés de bronze en paire chevaux. C’était le championnat du monde, rien que cela ! Le Nordiste et le Picard sont associés sur deux équipes d’attelage de haut niveau depuis huit ans et renouvellent leur association tous les deux ans, d’un championnat du monde à l’autre. Naturellement, ils vont poursuivre leur travail ensemble. Leur cavalerie, d’abord composée de lusitaniens s’est depuis étoffée en chevaux allemands basés à Cartigny (Oise) et répartis en formation chez des meneurs internationaux de premier plan. Logiquement, les chevaux de compétition devraient être réunis à Conty (Somme) chez ATEL (société de construction hippomobile créée par François) dès que les travaux seront achevés.

Leur voisin à Conty, Axel Mancaux, s’est offert la médaille d’or en paire chevaux au championnat de France à Lignières le 10 octobre. Il mène des frères KWPN-frisons, Zidane et Zico, qu’il entraîne avec son oncle Philippe Gratpanche (ancien champion international d’attelage) aux écuries de la Roulotte où il est installé.

Lignières a également vu récompenser Gérard Dupont, en tant que champion de France en amateur team. L’agriculteur de l’Aisne qui a acquis son expérience dans toutes les catégories jusqu’à devenir champion du monde en paire chevaux revient donc au haut niveau en passant à quatre chevaux avec succès.

Quant à son confrère Anthony Hordé, sélectionné dans l’équipe de France à quatre chevaux lors des championnats d’Europe de Gôtenborg fin août, il est rentré auréolé d’une honorable 4e place. Pour la 1e fois, les Français impressionnent à ce niveau dans la catégorie phare des quatre chevaux, notamment en maniabilité et il prépare l’avenir car son piquet comporte neuf KWPN à Domart-sur-la-Luce (Somme).

Pour la suite il faudra compter avec les meneurs solos et les poneys dont les championnats se courront en 2018 ...