[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Les jeunes chevaux de CSO préparent leurs rentrées

 

Comme chaque année les jeunes chevaux de 4, 5, et 6 ans écumeront tous les terrains de la région du Nord pas de Calais et de la Picardie afin d’engranger assez de gains pour obtenir leur qualification à la grande semaine de l’élevage de Fontainebleau en Septembre prochain.

 

Cette finale est très importante pour les éleveurs et propriétaires de tous ces chevaux de sports, car elle valorise leurs équidés et détermine un argument irréprochable lors de leurs ventes. Le titre suprême auquel ils rêvent tous d’accéder serait d’être sacré élite dans leur catégorie d’âge mais pour cela une longue et parfois éprouvante saison s’annonce avant même d’y songer. Les chevaux doivent obtenir une bonne note au modèle et à l’obstacle ce que l’on appelle en langage d’expert des jeunes chevaux, une note de NEP, celle-ci s’ajoute au nombre de sans faute du cheval et tout cela détermine le titre. (Élite, excellent, très bon). Tous les cavaliers ont leurs façons propres de préparer ses jeunes produits à sauter, mais d’autres cavaliers éprouvent parfois le besoin d’être épaulé par des cavaliers plus chevronnés car être préparateur de jeunes chevaux et une discipline à part et difficile, c’est pour cela que l’association des éleveurs de chevaux, cavaliers et propriétaire (AECCP) organise et monte des parcours typique SHF (société hippique Française) pour aider les cavalier à préparer leurs saison. Jeudi 22 mars et Mardi 27 mars la piste de Verquigneul sera ouverte pour la dernière fois a tous les cavaliers de jeunes chevaux. Mardi matin les chevaux de 4 ans auront le plaisir de s’essayer sur le tout nouveau parcours de la SHF.

 

Rappelons que l’Aeccp prend en charge 50 % du montant des stages qu’elle organise chaque année. Pierre Mathieu s’était d’ailleurs déplacé à Verquigneul et Olivier Jouanneteau était resté chez lui au Haras de Villers à Erquery les 9 et 10 mars derniers afin de diriger ces stages.

 

Cette association est toujours très dynamique et travaille en étroite collaboration avec tous les grands cavaliers de la région afin d’offrir à tous les cavaliers la possibilité de progresser et de réussir en concours. « Nous pensons contacter d’autres intervenants : Bruno Broucqsault (Champion du monde Indoor), Nicolas Delmotte (Sacré à plusieurs reprises dans les meilleurs préparateurs jeunes chevaux de France), Stéphane Delaveau, Franck Vancrayelynghe, Olivier Desutter ou autres selon les désirs des adhérents ! ». Raconte Bernard Lesage, le Président de l’AECCP. Que demander de plus…

Olivier Jouanetteau avait déjà offert ses services, il y a quelques années avec Franck Schillewaert le cavalier normand aux origines nordistes, réputé depuis des années pour la formation les jeunes chevaux et surtout de quelques grands champions comme Etoupe II et Grenat de Grez.

 

« La saison recommence et nous allons sortir 22 chevaux de 4 ans et une trentaine de chevaux de 5 et 6 ans avec mon équipe composé de Stéphane Rage et Clément Deshaye ainsi qu’Ildegarde Coquillarde. Je prépare des jeunes chevaux depuis 1985 quand les chevaux à la lettre ‘P’ avaient 4 ans ! » Explique Olivier. Un tour de cadran plus tard et une très grande expérience en plus, Olivier montera cette année la nouvelle génération des ‘P’. Pierre Mathieu qui est lui aussi un coach et cavalier émérite puisqu’il avait deux élèves l’été dernier sur le podium des championnats de France Jeunes cavaliers (Il s’agissait de Juliette Faligot championne de France et Jean Charles Bernast vice champion).

 

 

Auteur : M. CARPENTIER - 1er Février 2021