[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Le polo : on ne le connait pas, on en dit du mal. Dès qu’on assiste à un match, on se passionne pour ce jeu

Champêtre, spectaculaire, ouvert, libre d’accès, l’open de France de polo à Apremont.

Le tournoi Jaeger-Lecoultre a démarré dimanche sur les terrains d’Apremont, en forêt de Chantilly. Avec dix équipes en lice, il s’affirme comme une excellente clôture de la saison, à 14-16 goals.

C’est l’occasion de découvrir ce sport spectaculaire dans une ambiance terriblement latino c’est-à-dire chaleureuse.

 

La Jaeger-Lecoultre Open de France Polo Cup est une des grandes rencontres européennes, juste derrière la coupe d’or de Deauville et le tournoi de Sotogrande en Espagne. Elle clôt la saison dans l’Hémisphère Nord dans d’excellentes conditions, la ferme d’Apremont offrant en effet 205 hectares de gazon, onze terrains et plusieurs centaines de poneys de polo, qui constituent la réserve de cavalerie la mieux fournie du pays.

 

Ce niveau reflète l’ensemble des handicaps des quatre membres d’une équipe. Le classement de handicap (de-1 à 10) est attribué chaque année par la fédération internationale de polo. Ce niveau 14/16 garantit la présence d’excellents joueurs argentins, classés 6 ou 7. Sont ainsi annoncés Paul Piky Alberti, Olavo Novaes. Les virtuoses du maillet Tomas Goti et Juan Ambrossio font partie des habitués...

 

Alexandre Sztarkman, leader de Polo de Deauville, revient défendre son titre, tout comme In the wings, emmenée par l’entraîneur de pur-sang cantilien, André Fabre, ancien lauréat.
Chez les habitués, on retient Bruno Bensoussan, Claude Solarz, Hugues Morin et Paul Burrus.
On attend beaucoup de la jeune composition de la famille Pailloncy, HB polo, comme de Thomas Rinderknecht, menant Marquard media au combat.

Deux équipes arrivent pour la première fois sur les planchas d’Apremont, Sainte-Mesme sous la houlette de Birger Strom et Hot Conejos dont le capitaine n’est autre que Gery de Claedt.

 

Les matches se succèdent :

 

Jeudi à 11h30, 13h30, 15h et 16h30.
Dimanche à 11h30, 15h, 16h30 et 18h.
La demi-finale de vendredi 18 à 16h sera certainement le moment le plus trépidant.
La finale aura lieu dimanche 20 après-midi.
L’accès aux terrains est gratuit pour ceux qui viennent pique-niquer au bord de la pelouse, face aux tribunes.
Côté invités et espace réservé, on prévoit un « asado », une grillade traditionnelle argentine géante, avec gauchos en costume après la demi-finale le 18 septembre.

Voir en ligne : http://www.poloclubchantilly.com