[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Et si vous veniez vibrer devant de vrais chevaux ?

Toutes les courses que j’aime… sont à Abbeville, Amiens, Compiègne, Laon, La Capelle et Chantilly.

 

Le tout beau tout neuf, le nouvel hippodrome de La Capelle attire du monde, d’autres lassent un peu et sont désertés par les amateurs.
Pourtant, les responsables des courses se démènent pour séduire les familles, bien restaurer leurs clients, occuper les bambins pendant que les parents se passionnent pour les chevaux. Et rien ne remplace ce spectacle vivant, cet instant d’énergie pure, unique, magique…

Dans l’Aisne, sur l’hippodrome international de La Capelle, le prochain jour faste, jour de PMU, est le 2 avril. La Capelle offre deux pistes de 1e catégorie, une de 1000ùm en cendrée, l’autre de 1609m en pouzzolane.
Le public a la possibilité de suivre la course de trot en minicar pour 2E.

Classé en 2e catégorie, Laon reprend le 1e mai, pour une rencontre de trot, avec PMU.

Dans l’Oise, l’hippodrome du Putois est en pleine activité depuis mars. Situé prés du château de Compiègne, alternant courses de trot, de galop plat et sur obstacles, il a la particularité de courir sur herbe, sur 2 200m.
Quelle belle occasion de promenade dans la cité impériale…
Prochain rendez-vous le 13 avril pour des parcours d’obstacles. La prochaine rencontre dotée d’un PMU aura lieu le 9 mai, encore une fois sur une course d’obstacles. Puis toutes les journées sont marquées par une course PMU et Quinté +. A voir donc, les 25 mai, 16 juin, 24 juin, 30 juin, 6 juillet.
Tél : 03 44 20 24 43.

A Chantilly, le somptueux hippodrome des Princes de Condé se consacre au galop. Il rouvre le 23 avril avec PMU et Quinté+. Et toutes les rencontres se produisent sous le même signe, le 28 avril, 5 mai, 8 mai, 19 mai, 31 mai, 7 juin, 14 juin. Que les élégantes le notent sur leurs tablettes, la saison très très chic se joue en juin, lors du prestigieux Jockey Club, le dimanche 7. C’est LA course qui consacre un élevage, un entraîneur et un jeune pur-sang, une sorte de championnat du monde des galopeurs. Elle se déroule sur 2 400m. Mais Chantilly dispose de deux autres pistes, plus parcours, sur 1 400 et 2150m. Huit jours plus tard, même test pour les juments, même niveau, même sélection drastique, avec le prix de Diane. Haut de forme et capelines en soie sont de mise.
Deux restaurants sont à la disposition du public.
Il est possible d’assister aux entraînements en forêt : 120km de pistes en sable, d’autres en herbe, d’autres encore en « dirt », un mélange de sable, de limon et d’argile s’offrent aux 3 000 galopeurs chaque matin. Parmi eux, des cracks, de futurs cracks et une foule de magnifiques pur-sang qui ont l’air de voler au-dessus du sol… Un bonheur pour les lève-tôt.

Dans la Somme, Amiens, qui alterne courses de trot et de galop, a déjà entamé sa saison. Prochains rendez-vous de trot les 4, 18 et 25 avril. Prochain PMU le 3 mai.

A Abbeville, rendez-vous le 21 mai pour cinq réunions de trot.
Accès gratuit pour les moins de 18 ans. Restauration sur place. Jeux et balades à poneys pour les enfants.
Tél : 03 22 25 78 38.

Voir en ligne : http://www.lescourseshippiques.com