[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

A Chantilly c’est déjà Noël

Cette fois-ci les cavalières du musée nous emmènent en Chine.

Tradition oblige, les princes de Condé étaient fascinés par l’Asie, ses chevaux, sa porcelaine, ses jardins, ses décors peints … et ils s’en sont largement inspirés.
D’ailleurs le château est à l’unisson, avec son exposition « singes et dragons, la Chine et le Japon au XVIIIème siècle. »

 

Au musée vivant du cheval, à partir du 1e décembre, place aux « Mystères à la cité interdite », le spectacle de Noël est tout droit sorti de l’imagination fertile de Virginie Bienaimé, créatrice et metteuse en scène. Elle conte les manigances (et les talents) des suivantes de l’impératrice de Chine Cixi. En secret, avec l’aide du mystérieux guerrier Wu, elles s’entraînent aux combats réservés aux hommes, parmi les plus rudes. Les écuyères du musée qui les incarnent sont d’ailleurs accompagnées par un maître du « kung fu wushu » et par un spécialiste du sabre chinois.
Leurs aventures, les intrigues amoureuses et les grandes cavalcades sont prétextes à des numéros équestres de plus en plus ébouriffants chaque année, avec tous les chevaux vivant au musée, soit une dizaine de races, sans compter les poneys et l’âne. C’est spectaculaire, c’est impressionnant, c’est fou !
L’impératrice Cixi, comme les princes de Condé, adorait les fêtes éblouissantes, les soiries châtoyantes, les bijoux somptueux … Sophie Bienaimé-Renauldon, directrice du musée, nous replonge dans l’ambiance et nous en met plein les yeux.
Les enfants (comme les anciens enfants) adorent.
Réservez absolument car tout le monde veut y aller…
41 séances sont prévues du 1e décembre au 2 janvier, l’après-midi (14h30 et/ou 16h, selon les jours).

Voir en ligne : www.domainedechantilly.com