[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Les 50 ans de passion équestre d’Yves Bienaimé. Spectacle le 12 juin à 19h en « son » musée vivant du cheval à Chantilly

L’écuyer jardinier revient pour un soir offrir une séance unique pour financer la restauration de la fontaine du musée.
C’est le soir du prix de Diane, Chantilly est en fête et termine cette journée fastueuse en célébrant un de ses supporters les plus talentueux, Yves Bienaimé, créateur du musée vivant du cheval.
Une carrière unique.
Déjà 50 ans qu’il nous charme !

 

Yves Bienaimé a toujours couru plus vite que les autres, histoire de réaliser ses rêves, tous ses rêves… Et il en a tant…
Reçu à Saumur, il est devenu le plus jeune écuyer de France, un cavalier classiques, issu du cadre noir.
Il est devenu tout simplement enseignant avant de créer le musée vivant du cheval à Chantilly qui lui a assuré sa notoriété.
S’il a transformé ce lieu magique et attiré près de trois millions de visiteurs depuis 1982, c’est que sa recette est sûre. Mais tout n’a pas été simple et il a dû négocier ferme pour obtenir du propriétaire, l’Institut de France, un bail pour ces majestueuses écuries alors que le testament du duc d’Aumale interdit toute modification des lieux … Un pari dans lequel il a englouti ses économies… Mais Yves Bienaimé est irrésistible et tient bon et se débrouille pour réussir. Il réussit. Comme il ne demande pas de subvention, il avance … il avance …

Par amour des écuries des princes de Bourbon Condé, notre écuyer classique est devenu homme de spectacle. Presque une hérésie à l’époque ! une mutation qui a en tout cas fait beaucoup jaser dans le monde équestre. Mais Yves Bienaimé est un homme de cheval complet, champion de saut d’obstacles, veneur, dresseur, cavalier de cirque …
Avec son épouse Annabelle, il ont créé le concept de musée vivant. Le public a adoré, il est venu régulièrement, pour la splendeur du décor, pour le sens de la pédagogie dans les salles des collections, pour l’ambiance familiale, surtout au moment du spectacle de Noël… Si le musée est maintenant géré par la Fondation pour la sauvegarde et la restauration du domaine de Chantilly, présidée par l’Aga Khan, les Bienaimé continuent à innover à Chantilly.

 

Yves et Annabelle ont aussi restauré le Potager des princes, créé un jardin et une salle de spectacles en plein air et le musée Suzor de Panafieu. Encore une affaire menée en famille car ce peintre est la mère d’Annabelle et chez les Bienaimé, le talent se répartit dans toute la famille : leurs filles suivent le train. Sandrine est céramiste, Virginie comédienne et Sophie directrice du musée du cheval. Celui-ci est maintenant géré par la Fondation pour la sauvegarde et la restauration du domaine de Chantilly, présidée par l’Aga Khan.

C’est Sophie qui nous invite à célébrer les 50 ans de carrière de son père en compagnie des American friends of Chantilly, le 12 juin à 19h.
Les recettes sont destinées à la restauration de la fontaine qui orne le dôme majestueux de 28m de haut, où se tiennent les spectacles. Cette construction en pierres finement sculptées qui fait face à l’entrée principale, servait d’abreuvoir aux chevaux au retour de la chasse à courre.

Voir en ligne : www.domainedechantilly.com