[{"type":"google","family":"Montserrat","used":true},"Poppins","Peachy-keen-jf","Roboto","Hwt-star-ornaments"]

Le beau Derby de Compiègne. 14/16 septembre : c’est le CSO pour les amateurs, les pros, les concurrents du Grand régional.

 

Le stade équestre assure un sol impeccable, l’organisation est bien rôdée, la clairière en forêt très agréable en cette saison.

 

Le stade équestre de Compiègne longe la forêt domaniale, dans la perspective historique au palais et de l’hippodrome, dans le très chic quartier des avenues resté dans très british, avec ses belles demeures et ses chalets 1900. Ce lien entre le cheval, la forêt et la résidence royale a dessiné la ville et témoigne de son alliance historique. Compiègne reste une ville de cheval polyvalente qui a connu son apogée au temps des gentlemen riders propriétaires de pur sang et qui en garde une certaine nostalgie, d’où l’idée du derby qui animé le trio très pro des organisateurs : Pascal Morvillers, Olivier Jouanneteau et Eric Angot. « On a voulu renouer avec la tradition des concours élégants, ceux où l’on gâte les amateurs autant que les vedettes. Avec une bonne date, à deux semaines du championnat de France, on devrait avoir foule, mais on tient à rester un concours humain, convivial, » précise Eric Angot.

La première édition a instauré les bases de sa réussite : les épreuves démarrent à l’heure, la dotation est élevée, les grands prix ont tous un barrage, « c’est un signe de reconnaissance, un peu comme si on sortait du lot, comme si on avait un peu gagné, la poussée d’adrénaline est assurée ! »

Cette année le Derby sert aussi d’avant dernière étape du grand régional. Deux pistes sont ouvertes aux amateurs et des épreuves pour tous les niveaux, d’1m à 1m25. Quant au parcours de chasse, il offre cinq obstacles naturels au bord du bois. Les 8 premiers de chaque épreuve sont récompensés, le derby est doté de 8 000E et le grand prix de dimanche à 14 000E.

Venir à Compiègne c’est s’assurer un bon sol en herbe, une piste Toubin Clément et un terrain d’entraînement de même niveau. L’organisation est nickel, le directeur du concours et responsable du site, Dominique Carton, connaît son métier et les exigences de chaque discipline. Les chevaux sont logés dans les boxes en dur de l’hippodrome voisin. 
L’entrée est gratuite.

14/16 septembre : Derby de Compiègne, concours national et grand régional de CSO.
29/30 septembre : championnat de France SHF de jeunes chevaux d’attelage.
5/7 octobre : grand national Pro élite de dressage, championnat de France des as et finale de la coupe de France amateur libre.

Voir en ligne : www.compiegne-tourisme.com