Accueil > Actualités > Bruno Broucqsault sans Hooligan

Actualités

3 mai 2006 — par Sandrine Défossé

Bruno Broucqsault sans Hooligan

A l’époque où Dilème de Cèphes, couvert d’or, recevait avec Bruno Broucqsault le titre de champion du Monde, Hooligan de Rosyl n’était encore que le deuxième cheval.

Mais quand, après l’accident des jeux olympiques, Dilème s’est trouvé indisponible, Hooligan, bel entier fort et respectueux, a su prendre la relève. Il a travaillé dur pour préparer la coupe du monde à Las Vegas en avril 2005, et est arrivé 15°. Il a gagné encore à Madrid et à Rotterdam et s’est qualifié pour le championnat d’Europe, qui lui a échappé à cause d’une grosse fièvre. Après un peu de repos le couple revient à Chantilly, 2° du grand prix.

Mais le 10 février 2006, le propriétaire du cheval vend la moitié de ses parts à Jan Tops, le célèbre marchand de chevaux hollandais. Depuis, Bruno et Hooligan poursuivent leur route séparément. Le cheval a gagné en Belgique la semaine dernière, et Bruno essaie ses nouveaux chevaux : Talk About, Ichel, et Joyau de Bloye, alors que Dilème est encore convalescent. Jusqu’à présent Bruno était toujours propriétaire de ses chevaux, au moins de la moitié. Dans l’avenir, il se promet de revenir à cette formule.

  • 10 Mai Du 10 mai 2006 au 30 novembre 1999Phalempin (59) – Jumping
    Bruno Broucqsault sans Hooligan

|

Mots-clés