Accueil > Actualités > C’est la rentrée, les établissements agricoles ayant des formations cheval : (...)

Actualités

1er septembre 2006 — par Jennifer Décamp

C’est la rentrée, les établissements agricoles ayant des formations cheval : Genech

« Genech pas eu tort de choisir cet institut »

Les vacances scolaires se terminent mais la crainte de choisir son futur métier demeure toujours dans l’esprit de tous les étudiants.
Ne vous inquiétez plus, l’institut de Genech dans le Nord, vous aidera à choisir votre voie et votre filière.

Amoureux et passionné des chevaux, pourquoi ne pas vous spécialiser et en faire un métier ? Eleveur de chevaux, Maréchal ferrant, animateur équestre ou encore chef d’entreprise, l’institut de Genech peut vous former à le devenir.

Gauthier Callewaert est apprenti en Bac Pro CGEA PC (Conduite et Gestion d’une Exploitation Agricole option Production du Cheval ) depuis un an chez Monsieur Décamp, éléveur de chevaux dans la Somme. Gauthier aura tout juste 20 ans dans quelques jours mais il sait maintenant ce qu’il veut faire de sa vie.

« Je rêve d’être cavalier professionnel » dit-il avec les yeux qui brillent, puis il nous raconte son parcours : « Après un BEP comptabilité, j’avais envie de combiner l’école et la passion, j’ai donc choisi d’aller à Genech, car l’école est bien placé, elle se trouve près de chez moi.

Ce Bac Pro m’offre une formation complète et le travail à l’écurie une semaine sur deux m’a permis de vite savoir si j’étais fais pour ce métier » répond t-il avec le sourire. Il a pourtant eut du mal à trouver une entreprise car il n’y a pas beaucoup d’éleveurs de chevaux qui prennent des apprentis.

La demande est donc supérieur à l’offre, mais heureusement le centre de formation de Lesquin (qui dépend de l’institut de Genech) lui a donné les
coordonnées de son futur employeur. Gauthier gagne 49% du smic pour pailler, nourrir, monter, entretenir les bâtiments et les pâtures..."On sort de notre vie d’enfant et ce n’est pas tous les jours facile surtout comme en ce moment, car nous avons pas de grande vacances, mais en général cela me motive.

Cet apprentissage me donne une première approche de la vie professionnel et après je pense m’orienter vers un BTS Production Animal ou un monitorat ou peut être les deux !" Gauthier rêve, espère, et évolue un peu plus tous les jours. « Ce qui fut le plus dur cette année pour moi, c’est la transition entre l’école et le travail à l’écuries, car cela me change complètement la vie d’une semaine à une autre et c’est dur de s’adapter à se rythme, mais l’évolution à cheval que j’ai acquis grâce au cavalier des écuries me fait oublier ces désagréments ».

Quand pour finir l’entretien on lui demande ce qu’il pense de son école, il lance tout simplement : « je n’ai pas eu tort de choisir cet institut. »

|

Mots-clés