Accueil > Actualités > Championnat de France SO : Verlinghem et Meurchin font carton (...)

Actualités

3 septembre 2012 — par Sylvia Flahaut

Championnat de France SO : Verlinghem et Meurchin font carton plein

Si de nombreux cavaliers nordistes se sont illustrés avec brio lors des derniers championnats de France, deux écuries se sont particulièrement faites remarquer. A Compiègne, d’abord, Adrien Bara, 26 ans, a été sacré champion de France du critérium jeune senior. Son élève, Margaux Bouchery, 16 ans et surclassée dans sa catégorie, a pour sa part remporté le championnat de France junior.

Ce sont donc deux médailles d’or et deux écharpes tricolores que coach et élève ont ramené chez eux, début juillet… C’est peu dire que la manière de travailler de ces deux -là porte ses fruits ! La jeune cavalière, entraînée à la fois par son père, Dominique Bouchery, et par Adrien Bara, a signé trois parcours sans faute et un à quatre points, en selle sur Samos de Bon vouloir, hongre de 10 ans. Son coach, quant à lui, a bouclé une série de sans faute, avant de commettre huit point de pénalité en dernière manche. « La jument, qui n’a que huit ans, était un peu fatiguée, commente le cavalier. Mais j’avais finalement assez d’avance pour garder la tête », explique Adrien Bara. Sa jument, Quinola d’Ecarnoy, est la propriété de Dominique Bouchery. « Il n’y a pas très longtemps que je monte Quinola, pose Adrien Bara. Environ une année je pense. Mais la jument a vraiment bien évolué et a récemment commencé les 135. Le but est de la préparer pour que Margaux puisse faire de belles épreuves avec par la suite ». Adrien Bara, cavalier professionnel, s’est installé dans les écuries de Meurchin il y a environ un an. En plus de faire travailler son élève, il a quelques chevaux à faire évoluer en pension. « Le poney-club occupe une place importante dans l’activité des écuries. Il y a également quelques propriétaires, et mes chevaux en pension », décrit Adrien Bara.
A Auvers, début août, ce sont cette fois-ci les écuries de Verlinghem qui ont fait parler d’elles : en effet, le gagnant du très prisé championnat amateur élite senior n’est autre que Jérôme Mascart, 29 ans, licencié chez Alexandre Magne. En selle sur son bon hongre bai de 9 ans, Lancaster Z (Lagrain), le couple n’a pas lâché la tête de la compétition. Jérôme Mascart, passionné d’équitation et de compétitions, jongle avec son emploi du temps pour se rendre le plus possible aux écuries. Outre le vainqueur, deux autres finalistes, Sébastien Naudts et Pierre Bouchez, respectivement 10e et 11e du

championnat, sont également licenciés aux écuries Magne. Un joli pourcentage de réussite pour Verlinghem : un cinquième des cavaliers participant à la finale amateurs élite senior s’y entraîne. Pour Alexandre Magne, ce succès s’explique notamment par une motivation mutuelle de ses licenciés. « Les amateurs qui tournent dans de belles épreuves sont assez nombreux, aux écuries, souligne le gérant. Certains ont même pris des licences pro. Les uns entraînent les autres, et avec la bonne entente qui règne entre eux, chacun parvient à s’améliorer. Il y a une émulation sportive ». Stéphane Naudts, le frère de Sébastien, dispense la majorité des cours. En complément, des cavaliers tels que Gilles Siauve ou Philippe Vanderlynden, viennent donner des cours. « C’est uniquement une écurie de propriétaires. Chacun peut disposer des pistes, il n’y a pas de reprise, explique Alexandre Magne. C’est aussi l’un des atouts ».
Un champion en entraîne d’autres. Dans ce cadre, Meurchin et Verlinghem devraient connaître d’autres beaux succès et mettre le Nord/Pas-de-Calais à l’honneur sur les terrains de France

|