Accueil > Actualités > Chevaux fonctionnaires. Beauvais réussit à remettre le cheval au travail au (...)

Actualités

14 avril 2010

Chevaux fonctionnaires. Beauvais réussit à remettre le cheval au travail au cœur de la ville

Depuis 2004, petit à petit, tentative après essai, un métier après l’autre, la municipalité de Beauvais s’est remise en selle.
Avec l’appui technique de l’association Equiterra, la ville a su trouver des places pour des chevaux de trait, de selle et des ânes.

La brigade équestre compte trois couples, agents de la police municipale et chevaux de sang, tous spécialement formés à la surveillance des lieux. Ils circulent toute l’année, jetant un œil dans les parcs au passage et dominant la situation, ils jettent un œil dans les parcs, les rues, les lieux de réunion en passant. Ils assurent lors de la fin des matches de foot et à la sortie des spectacles. Si les montures sont calmes, capables de rester tranquille en cas de besoin, d’emblée, leur présence est dissuasive.
Mais en plus, les cavaliers ont appris à dialoguer avec la population, avec les gamins, tout comme ils savent partir au galop pour poursuivre un délinquant …

Leurs collègues mènent des traits et ramassent les sacs poubelles et s’attachent à sensibiliser les habitants à la propreté des rues.

Un autre jour, avec deux ânes, ils se partagent l’entretien des espaces verts et des marais difficilement accessibles avec des engins à moteur. Ils sont aux petits soins pour le parc Marcel Dassault où est installée leur écurie : collecte des tontes de pelouse et arrosage des massifs sont au programme.

Les habitants apprécient l’efficacité des équidés, leur passage silencieux par rapport au camion des poubelles qui les réveille tôt le matin… et trouvent leur présence en ville agréable – voire apaisante.

Il faut dire que les chevaux sont aussi de la fête, lors des manifestations, ils servent de taxi et de bus et l’office de tourisme les recrute pour emmener les visiteurs en balade en calèche, avec un meneur guide touristique et conteur d’histoires…

En tout les écuries comportent deux cobs normand, deux ânes, trois selles français. Les resserres contiennent des voitures classiques et des véhicules spécialement adaptés au travail urbain : transport de personnes, transport de matériaux, déplacement d’une tonne à eau, matériel de débardage …

Allez leur rendre visite à la ferme du Parc Marcel Dassault, dans le quartier Argentine, au nord de Beauvais.

Voir en ligne : http://www.beauvaistourisme.fr

P.-S.

  • Pour les balades, consulter l’Office de tourisme du Beauvaisis : 03 44 15 30 30.

|