Accueil > Actualités > Devenir moniteur d’équitation

Actualités

13 mai 2005 — par Sandrine Défossé

Devenir moniteur d’équitation

La réforme du monitorat a eu lieu. Désormais pour devenir enseignant d’équitation, vous devez vous préparer non plus au BEES, mais au BP JEPS.

Le nouveau monitorat, dit « BP », reste un diplôme de catégorie IV, soit supérieur à celui d’accompagnateur de tourisme équestre ou d’animateur poney, et inférieur à celui d’instructeur d’équitation. La grande nouveauté, c’est que le BP se prépare en alternance : la partie théorique et équestre en centre de formation, et le stage en centre hippique. Le BP serait aussi selon les formateurs plus axé sur l’animation, et moins sur la technique, que le BE (ES)

Concrètement l’ensemble du cursus est chapeauté par un organisme de formation. Il travaille avec des partenaires, qui peuvent être des maisons familiales rurales, des centres équestres ou des lycées agricoles, et envoie ses élèves moniteurs chez des tuteurs (des clubs habilités à les recevoir) pour effectuer leur stage. Plusieurs mentions existent. En région Nord Picardie on peut préparer la mention équitation (généraliste) le tourisme ou l’attelage (dans le Nord Pas de Calais)

Pour accéder à la formation il faut être âgé de 18 ans minimum, avoir un bon niveau d’équitation (le niveau galop 7 est souhaitable, même si l’examen n’est pas obligatoire) et être reçu aux tests d’entrée en formation (validation des exigences techniques préalables)

P.-S.

Si vous souhaitez obtenir davantage de renseignements, les conseillers techniques du Nord - Christian Bigeast - et de la Picardie - Olivier Simon- vous recommandent de vous adresser directement aux organismes de formation, à savoir :

  • Nord-Pas de Calais : comité régional d’équitation - 03 28 43 25 94
  • Oise : cercle hippique de Compiègne - 03 44 40 18 50
  • Somme : lycée agricole de Ribemont sur Ancre 03 22 40 30 93
  • Aisne : centre équestre de Goudelancourt les Berrieu - 03 23 22 40 49

|

Mots-clés