Accueil > Actualités > Hauts-de-France : la filière équine innove.....

Actualités

4 janvier 2017

Hauts-de-France : la filière équine innove.....

Matériels d’obstacles, équipements, connectique : tous les secteurs s’y mettent... avec succès.
Petite revue d’effectifs, non exhaustive avec une dizaine de sociétés brillantes.. Tendances du matériel : léger et spectaculaire.

1.
JLB a fait grand bruit sur les terrains avec ses obstacles spectaculaires : il faut dire que Jean- Louis Baron a installé des figures d’animaux géants et hyperréalistes qui donnent l’impression qu’ils vont jaillir... La société de matériel équestre installée à Amy prés de Compiègne poursuit sur sa lancée en multipliant les décors en relief, les obstacles en alu, plus toute une gamme de portes d’écurie.
www.jlb-horse.com

2.
Après les obstacles traditionnels ou aux couleurs des annonceurs, Picardie obstacles, la société de José Cruz, propose maintenant des obstacles en alu, légers, pratiques plus une série d’accessoires comme les bidets, les plateaux porteurs, les chariots ... Ils sont à Antheuil Portes au sud de l’Oise.
www.picardie-obstacles.com

3.
Dans le même esprit, Alfa Jump à Saint-Valery-sur-Somme, propose des obstacles une gamme d’étriers légers, en alu, sur mesure, y compris pour les petits pieds. Autres avantages : ces étriers taillés dans la masse sont résistants et équilibrés, les planchers sont très crantés donc on ne glisse pas. La société SAS Demerle fabrique tout sur place en plusieurs couleurs, propose des planchers interchangeables et à l’inclinaison adaptée à la morphologie du client. Très design, ils ont une finition impeccable.
www.alfa-jump.com

4.
A Hallencourt, le spécialiste du laiton antibactérien et anti-infectieux dont il a testé l’efficacité en fabriquant des poignées de porte pour les hôpitaux, prépare une gamme de cure-pieds dans la même matière.
www.favi.com

5.
Le harnachement tenseur de dos mis au point au haras de Capucine à Ons-en Bray
contribue à bien rassembler, il muscle le dos en douceur. Composé d’un collier de chasse, de cordelettes et de poulies, il est utilisable sur un cheval monté ou longé ou même au repos.
www.harasdecapucine.com

6.
.Ces nouveaux équipements pratiques et numériques sont tous élaborés par des cavaliers qui baignent dans le milieu et connaissent les besoins.

La marque de vêtements et d’accessoires GEM est une création de Margaux Equipart et de Barbara Gillot : elles ont pensé à des produits personnalisables, bien adaptés, solides et confortables, même si ces dames pensent esthétiques en même temps. Les finitions sont soignées et les coutures tiennent toujours aprés bien des lavages. Ainsi les tapis de selle amortissants, en textile respirant ; les bonnets et les couvre-reins, les tentures de boxes qui tiennent grâce à des aimants sont munis de poches ...
www.gem-equitation.com

7.
Equisense, société de l’année selon le classement de L’EPERON pour ses capteurs reliés à la sangle du cheval qui permettent de mesurer et d’analyser les mouvements, le rythme cardiaque, la symétrie et la respiration de l’animal et donc de prévenir les problèmes ou de les corriger par un entraînement et des soins adaptés. Prochaine étape : avec Horse pilot, concepteur de vêtements adaptés aux sports extrêmes, Equisense adapte ses textiles techniques aux besoins des cavaliers avec une double objectif de confort et de liberté de mouvement. En plus, ils projettent des gants connectés pour avoir directement accès aux données fournies par le capteur de sa monture.
www.equisense.com

8 .
Avec at-hippique, Fanny Carpentier met le numérique au service du monde équestre, gère la recherche de contacts, les petites annonces, participe à l’organisation des évènements et un plan de com personnalisée medias et web, dont les effets sont régulièrement mesurés.
www.at-hippique.com

9.
Une bonne communication est un facteur de développement que Véronique Trépagne peut gérer pour vous : Equi com et services assure des prestations de relations avec la presse, des journées de promotion, une aide à l’organisation d’évènements, un plan media pour un élevage ou une écurie ...
vtrepagne@gmail.com

10.
Et pour finir en beauté : le crottin transformé en Tonnerre d’engrais. Les chevaux de Thierry Benaphtali et Christophe Bacholle sont nourris exclusivement de céréales, de foin et de luzerne, du coup leur crottin devient un fertilisant sans risque pour le jardin. Sa présentation en sachet le rend pratique car il est deshydraté, facile à manier, propre et sans odeur, il convient à toutes les plantes, car il est riche en phosphore, potassium, azote ... et se diffuse lentement. Il est donc autorisé en agriculture bio. On le trouve à Gouvieux, mais Tonnerre d’engrais se vend aussi sur les salons du jardinage et par internet.
www.tonnerredengrais.com

|