Accueil > Actualités > Jumping d’Hardelot : Dernière édition avant travaux

Actualités

8 avril 2008

Jumping d’Hardelot : Dernière édition avant travaux

La station Balnéaire d’Hardelot est en ébullition, car elle accueillera du 10 au 13 avril ses 8e Internationaux de sauts d’obstacles. Actuellement 80 personnes dont Gilles Brousse le Président du concours travaillent d’arrache pied sur le terrain pour tout mettre en place ou plutôt tout remettre en place car la neige a causé quelques soucis

La station Balnéaire d’Hardelot est en ébullition, car elle accueillera du 10 au 13 avril ses 8e Internationaux de sauts d’obstacles. Actuellement 80 personnes dont Gilles Brousse le Président du concours travaillent d’arrache pied sur le terrain pour tout mettre en place ou plutôt tout remettre en place car la neige a causé quelques soucis : « Il y avait 10 cm de neige ce matin sur le terrain, mais cela commence à fondre et malheureusement cela devient boueux. C’est une année très spéciale au niveau de l’organisation car on peut toujours tout planifier six mois à l’avance, personnes ne pouvaient imaginer qu’il puisse encore neiger au mois d’avril. Les 330 boxes démontables, montés vendredi n’ont pas résisté sous le poids de la neige et se sont écroulés alors l’équipe de Becker Boxes est entrain de tout reconstruire ! » affirme Gilles Brousse qui sait garder son calme et son optimisme dans ces cas-là. Mais pas de soucis, l’événement tant attendu dans la région aura bien lieu ce week-end d’ailleurs le vent commence déjà à sécher le terrain. « Je suis encore très satisfait cette année de l’engouement des cavaliers pour notre concours. La délégation des cavaliers ch’tis comme Bruno Broucqsault sera présente. Ce jumping permet aux cavaliers régionaux de se mettre sur de la hauteur pour ensuite avoir la possibilité de pouvoir engager ailleurs. Les Allemands aussi seront là, mais les plus friands d’Hardelot depuis le début sont toujours les Belges. Ils ont fait une demande d’engagement pour plus de 90 chevaux, nous en avons accepté cinquante. Toute l’équipe Néerlandaise championne du Monde sauf Albert Zoer sera aussi présente. L’affluence est telle que j’ai malheureusement due refuser 100 chevaux. » Et l’avenir demeure tout aussi propice car un budget de 700 000 euros vient d’être voté la semaine dernière par la commune pour construire l’an prochain une tribune de 850 places. « Elle sera couverte d’un tiers et il y aura un podium entre le paddock et la piste destinée aux cavaliers et propriétaires. L’entrée du site sera aussi réaménagée. » Explique Gilles

Objectif 2009 : un CSI ****

Les organisateurs des internationaux d’Hardelot ne comptent pas ralentir la cadence, et envisagent d’ajouter 2 étoiles complémentaires en 2009. Retenue comme base arrière des équipes d’obstacles étrangères pour les JO de Londres 2012, les équipements vont évoluer permettant un accueil encore plus optimal. « 2009, ce sera de nouvelles structures pour mieux accueillir le public et nos partenaires, notre objectif est d’entrer dans le TOP 5 des Internationaux organisés en France, » affirme Gilles Brousse. En ce qui concerne le parking, les boxes en dur et l’extension du terrain de détente, ce dossier est géré par les Haras nationaux et piloté par la SMCO (Syndicat mixte Côte d’Opale). Il y aura une réunion le 20 avril prochain sur les futurs aménagements de ce site.

Le jumping soutient des associations

Pour cette nouvelle édition, les Internationaux d’Hardelot accentuent leur action afin de soutenir les actions de VML (Vaincre les Maladies Lysosomales ) et Coeurs de Champion, qui est un collectif de trois associations sous la tutelle des supermarchés Champion : Les blouses Roses, Un maillot pour la Vie, Mécénat Chirurgie Cardiaque. « Fort depuis 2006 du challenge réalisé pour mieux faire connaître l’association VML, nous l’élargissons avec l’association Cœurs de Champion, qui regroupe 3 associations pour aider les enfants Hospitalisés. Quinze supermarchés Champions de la région se sont associés et ont déjà récolté 7000 euros, notre but et de réussir à récolter 15 000 euros. » Conclut Gilles Brousse.

Hardelot vivra au rythme du cheval

  • 10 Avr Du 10 au 13 avril 2008Hardelot (62) – Jumping
    Jumping d’Hardelot : Dernière édition avant travaux

|

Mots-clés