Accueil > Actualités > Jumping de Chantilly : du grand spectacle.

Actualités

2 avril 2008

Jumping de Chantilly : du grand spectacle.

Il y a des concours où l’on ennuie ferme. Hélas !

Il en est un où l’on passe un moment au paradis, où l’on se prend au jeu, où l’enthousiasme gagne les spectateurs...

Il y a des concours où l’on ennuie ferme. Hélas !

Il en est un où l’on passe un moment au paradis, où l’on se prend au jeu, où l’enthousiasme gagne les spectateurs...

C’est le Jumping de Chantilly.

Le décor est somptueux, l’accueil sympathique, le public fervent, le restaurant excellent : rien de tel pour réussir un beau spectacle.

Rendez-vous sur l’hippodrome du 18 au 20 avril.

26 épreuves.

500 cavaliers.

Les meilleurs Français sont au rendez-vous. Ils viennent avec leurs élèves, qui, amateurs, espoirs et jeunes prodiges s’ébattent sur la 2e et la 3e piste. Ils amènent aussi de jeunes chevaux pour le concours d’élevage qui se déroule en parallèle.

Les champions ont droit à l’amphithéâtre de verdure, près des grandes écuries, face au château. Grandiose.

Si les parcours sont délicats, et même redoutables, le sol en herbe est un des atouts de Chantilly. Préparé avec soin par France Galop, il est fort apprécié des cavaliers ... qui, une fois qu’ils y ont goûté, reviennent chaque année. Il faut avouer que l’équipe organisatrice dirigée par Gérard Manzinali a de l’expérience et multiplie les petits gestes sympathiques pour les recevoir au mieux.

Le public a la chance de pouvoir se promener librement et de trouver rassemblés une trentaine d’exposants, plusieurs restaurants, il peut découvrir à loisir le château et le musée vivant du cheval voisins.

Le musée vivant du cheval bénéficie du billet commun proposé avec la visite du château et du parc. Outre les présentations quotidiennes de dressage de chevaux et de poneys, il lance un nouveau spectacle, à partir du 6 avril. Conçu par Sophie Bienaimé-Renauldon avec l’appui de la conservatrice du château, Nicole Garnier, « le spectacle raconte 300 ans d’histoire princière à Chantilly. Il est appelé à durer car il est identitaire, il symbolise la nouvelle politique mise en place par la Fondation pour la sauvegarde et le développement du domaine de Chantilly, fondée par son Altesse le prince Aga Khan il y a trois ans. La fondation a un double objectif : plaire à tous les publics en mettant en scène toutes les facettes du parc, du château, du musée : culturelle, amusante, historique, technique .... « Voici le faste des princes de Condé sur un simple cercle de 13m avec une dizaine de chevaux et huit cavalières professionnelles, sous le majestueux dôme des grandes écuries ! » Les Condé avaient les moyens et les talents pour imaginer un décor et des fêtes somptueuses ? Sophie y va carrément, soigne les détails. Ainsi, la sellière a recréé des harnachements raffinés en s’inspirant des gravures d’époque, la costumière va dans le même sens ...

Jumping : accès libre et parking gratuit.

Château et parc : audioguide téléchargeable sur le site internet. Visites gratuites pour les enfants.

Billet unique château, parc, écuries et spectacle.

Musée vivant du cheval ouvert tous les jours, sauf mardi.

« Les princes de Chantilly », 6 avril, 1é, 8, 11 mai, 1e juin à 16h.

12, 13,14 juin à 16h et 18h30 pour les nuits de feu.

Tous les jours sauf mardi du 12 juillet au 24 août...

reservation@domainedechantilly.com

Voir en ligne : http://www.domainedechantilly.com

  • 18 Avr Du 18 au 20 avril 2008CHANTILLY (60) – Jumping
    Jumping de Chantilly : du grand spectacle.

|

Mots-clés