Accueil > Actualités > La mairie reprend les rênes du Croisé Laroche

Actualités

5 janvier 2007

La mairie reprend les rênes du Croisé Laroche

Le centre équestre de Marcq en Baroeul, « l’étrier du Croisé Laroche » à côté du fameux hippodrome, est en plein tourment. Son association, créée il y a quarante ans par René Dujardin, est dans l’attente de sa dissolution par le tribunal de grande instance de Lille.

Le centre équestre de Marcq en Baroeul, « l’étrier du Croisé Laroche » à côté du fameux hippodrome, est en plein tourment. Son association, créée il y a quarante ans par René Dujardin, est dans l’attente de sa dissolution par le tribunal de grande instance de Lille.

Le centre équestre appartient à la ville de Marcq en Baroeul et l’association en était locataire, mais depuis l’an dernier cette association naviguait seule. Aucun capitaine n’avait souhaité reprendre les rênes du club après la démission de son Président Pierre Viallet, resté seulement neuf mois à la tête de ce navire. Un administrateur provisoire fut nommé par le tribunal de grande instance qui constata dans un audit que : « la situation juridique et financière de l’association étaient catastrophiques ! »

Au fur et à mesure, ce navire dérive à cause des problèmes de gestion et chavire lors de la dissolution du comité de son association. La Ville décide donc début octobre de mettre fin à l’arrêté d’occupation temporaire du Centre Equestre, dont bénéficiait l’association. Anthony Astier, l’instructeur et l’ancien directeur de ce centre équestre qui se compose de 550 licenciés, 100 chevaux et 30 propriétaires, se retrouve donc simple propriétaire et n’exerce plus ses fonctions au sein du club.

La mairie, plus particulièrement Véronique Vanhoutte, gère depuis le 1er novembre le centre équestre.

Au mois de janvier, un appel d’offre pour reprendre la gestion d’un des plus grands clubs au nord de Paris, sera ouvert à tous mais surtout aux cavaliers professionnels.

En attendant, grâce au soutien des instances nationales et régionales, le centre équestre va développer différentes disciplines et continuer à accueillir stages et compétitions d’autant qu’il vient d’être retenu comme Pôle Régional de Voltige, mais le projet d’international de dressage après la réussite, cette année du national, flotte et sera sûrement mis à l’eau !

J.DECAMP

  • 05 Jan Vendredi 5 janvier 2007Marck en Baroeul (59) – Divers
    La mairie reprend les rênes du Croisé Laroche

|

Mots-clés