Accueil > Actualités > La Picardie verte dessine vos randonnées

Actualités

21 juillet 2008

La Picardie verte dessine vos randonnées

La maison rurale de Songeons, qui prépare ses élèves au tourisme équestre a réalisé le balisage des sentiers de randonnées du secteur.

Quatre cantons sont concernés, ce qui signifie 110 kms et une foule de circuits possibles.

La maison rurale de Songeons, qui prépare ses élèves au tourisme équestre a réalisé le balisage des sentiers de randonnées du secteur.

Quatre cantons sont concernés, ce qui signifie 110 kms et une foule de circuits possibles.

Ce pays assez secret serpente entre les haies, dans des vallées piquetées d’étangs et de moulins. On oublie la ville, ici les agglomérations sont de simples bourgs, les fermes aiment les hameaux à l’ombre du bocage …

Au-delà de Crévecoeur-le-Grand, on peut poursuivre la promenade vers le nord, en suivant la Coulée verte, une ancienne voie ferrée qui mène jusqu’aux confins d’Amiens.

Dans cette région qui a fait fortune sur la qualité du lait et des fromages, quelques fermiers accueillants vous feront goûter leurs merveilles.

Interrogez l’office de tourisme à Marseille-en-Beauvaisis, vous aurez affaires à de véritables encyclopédies sur pied … franchement sympas.

A votre guise, choisissez le thème de votre séjour :

De belles communes : Gerberoy, classée dans les cent plus charmants villages de France, aux murs couvertes de roses ; mais aussi Songeons, pour les senteurs des halles un jour de marché ; Crévecoeur-le-Grand aux boutiques réputées autour de la place ovale et du château Renaissance ; Crillon doté d’un splendide château lové sur l’eau prés des moulins-usines ; Mureaumont classé village fleuri 4*…

Les musées du savoir-faire : la ferme modèle d’Hétomesnil, la forge d’Auchy-la-Montagne, la maison du serger à Hardivillers.

Les moulins : visitez celui de Roy-Boissy en bois et torchis, La Gourmandine à Milly-sur-Thérain transformée en guinguette, le lavoir de Thérines …

Les produits du terroir : à La Chapelle Saint-Jean à Grémevillers, à la ferme Sainte-Beuve à Marseille-en-Beauvaisis… Le cidre fermier se déguste à Grandvilliers et à Saint-Thibault.

Les fermes découvertes à Monceaux l’abbaye, Songeons et Haute-Epine.

L’histoire médiévale : voyez la commanderie des Templiers à Sommereux, l’abbaye cistercienne au hameau de Lannoy, le château-fort de Fontaine-Lavaganne …

Les belles adresses : le château de Moliens, le gite de Haute-Epine avec ses ânes, le prieuré ancien de Saint-Arnoult …

Sans compter les ateliers d’artistes qu’on visite et en juillet-août, les journées spéciales de l’office de tourisme où certains lieux privés s’ouvrent au public…

03 44 46 32 20.

www.ot-picardie-verte-vallees.com

Voir en ligne : http://www.ot-picardie-verte-vallees.com

  • 21 Jui Lundi 21 juillet 2008Où ? (60) – Tourisme équestre
    La Picardie verte dessine vos randonnées

|

Mots-clés