Accueil > Actualités > « La reine des songes », comédie musicale équestre à Chantilly.

Actualités

3 décembre 2014 — par Elisabeth Gillion

« La reine des songes », comédie musicale équestre à Chantilly.

Déjà 30 spectacles de Noël au musée vivant du cheval.
Pour l’occasion, Virginie Bienaimé renouvelle le genre.

Après Yves et Annabelle Bienaimé, voici Sophie et Virginie.
La 2e génération est aux commandes du musée de Chantilly, Sophie à la direction de l’équipe et Virginie la metteure en scène renouvelle le spectacle de Noël qui a fait la réputation de la maison.

« La reine des songes » est une comédie musicale agrémentée de numéros de cirque et de performances équestres : on chante, on danse, on s’envole, on rit beaucoup et on se fait peur... tous les ingrédients du conte de fée sont là, rendus encore plus prenants par une mise en scène dramatique.

On commence tout doux, avec la chanteuse Vanessa Cailhol, puis on alterne les séquences délicates et drôles avec des moments intenses, terribles même. Pas question de faire rimer spectacle pour bambins avec mièvrerie, ici on vit à fond ses émotions.

Virginie joue au mieux de son lieu. Elle prend de la hauteur. Le dôme de pierres est si haut qu’elle va y faire disparaître la reine, qu’on ne reverra plus ...

Horreur, malheur, du coup, les enfants ne pourront plus rêver, ils seront la proie des cauchemars.
La trapéziste Soizic Nadreau, nous donne le vertige du haut de son cerceau enroulé dans les airs. Cette cavalière et voltigeuse joue son rôle aérien avec la fluidité et la force d’un félin...
Au sol, sur la piste, le prince des ténêbres, est un cauchemar vivant, voltigeant et vociférant qui veut l’épouser à toute force... Sébastien Desenne revient à Chantilly pour la 3 e saison, sur son gigantesque Boulonnais. Cet ancien du cirque de Valérie Fratellini, qui a travaillé avec Gilles Sainte-Croix au théâtre du soleil et avec Bartabas chez Zingaro, assume son rôle de méchant à toute vitesse. On ne le voit que debout sur la croupe de son cheval... Jamais de repos !

L’intensité dramatique du spectacle prend le pas sur la douceur du conte, la musique a des accents terribles, les lumières accentuent la délicatesse des gestes, lors des numéros de dressage en liberté et des exercices de haute école ou disons de haute tenue. L’alternance des genres et des styles permet de profiter de scènes drôles et enjouées grâce aux palominos et aux poneys, d’être effaré par des monstres au galop, de voir de jolies cabrioles et une vertigineuse séquence de poste hongroise. On se régale, amateur de chevaux ou amateur de cirque ou les deux !
Sûr que ce soir les enfants oublieront toute idée de cauchemar pour avoir de beaux rêves ...
A Chantilly, comme toujours, les enfants rêvent de chevaux blancs qui dansent, les chevaux dansent comme des oiseaux et reçoivent des pluies de pétales roses comme on en rêve, les princesses gagnent contre les hideuses sorcières ...
Une heure dix au royaume des fées ... dont on sort avec regret.

Une équipe de cavaliers, 10 chevaux, quelques poneys, trois ânes et un chien : à voir du 1e décembre au 4 janvier.

Réservations :
www.domainedechantilly.com

Voir en ligne : www.domainedechantilly.com

  • 01 Déc Du 1er décembre 2014 au 4 janvier 2015Où ?
    « La reine des songes », comédie musicale équestre à Chantilly.

|