Accueil > Actualités > Nouvelle saison du Cirque consacrée au Cheval à Amiens

Actualités

1er septembre 2016 — par Elisabeth Gillion

Nouvelle saison du Cirque consacrée au Cheval à Amiens

Avec Cascabel, Amiens favorise la création équestre.
Le cirque Jules Verne se dote d’un centre de préparation de spectacles.
Et programme trois mois de spectacles au cheval.

Présentation de la saison le 14 septembre à 18h30 et conférence de Jean-Pierre Marcos le 15 à 18h30 : histoire du cirque, histoires de cirques.

La ville d’Amiens a mis à disposition du cirque Jules Verne un ancien club pour accueillir des artistes de cirque équestre. « Il n’existait pas de lieu où les compagnies (toutes nomades) puissent effectuer une recherche durant des mois dans de bonnes conditions de confort pour les chevaux, afin de préparer leur futur spectacle, c’est un site unique dans ce pays, » explique Jean-Pierre Marcos, directeur du pôle national cirque et arts de la rue à Amiens et président d’Artcena (centre national du théâtre et association des arts de la rue Hors les murs).
Baptisé Cascabel en l’honneur du clown imaginé par Jules Verne, le site contigu à l’hippodrome du Petit Saint-Jean, a été réaménagé et repeint de frais aux couleurs rouges propres au cirque. Il comprend un manège, une piste, 40 boxes, des paddocks, des salles de travail et un logement.
Plume de Cheval de Benjamin Grain, Equinoctis de Sabrina Sow et la cavalière Charlène Dray l’ont aussitôt adopté et s’y entraînent.

C’est d’autant plus important que le cirque d’Amiens va consacrer le premier trimestre 2017 au cheval. La 1e saison équestre en 2012/2013 a vu défiler 14 compagnies, qui ont permis de révéler de jeunes talents et de rendre hommage aux dynasties circassiennes comme les Gruss, Fratellini et Houcke/Rancy. On recommence à partir de février : « en quatre ans, les jeunes écuyers ont tissé des liens avec des collègues, renouvelé leur travail, créé ou développé leur compagnie. Leur travail arrive à maturité. Il nous appartient de montrer leur évolution et de présenter cette vitalité créatrice qui n’existe pas ailleurs en Europe. C’est une fierté nationale : le cheval en piste fait partie de notre exception culturelle française. Actuellement le renouveau du cirque repasse par la tradition équestre qui l’a fait naître il y a plus de deux siècles. Il y a 10 ans la création des pôles nationaux de cirque a permis la naissance de compagnies inventives, qui mêlent les genres artistiques tout en restant fidèles à l’équitation classique de haute école. Maintenant il importe de les soutenir dans leur développement. »

Depuis 2012, les itinéraires des écuyers se sont croisés : Benjamin Cannelle et Mathilde Polard se sont produits à Hennebont avec Stéphanie et Thomas Detlof, du Cheval rouge ; Benjamin a aussi participé aux spectacles de Manu Bigarnet en l’île de Ré ; Sabrina Sow a travaillé avec Jérôme Thomas et Gilles Audejean avec Eric Gauthier au Maroc ; Benjamin Grain a tourné (et fait évoluer) son spectacle Perspectives cavalières en France ; Equinote a enrichi FaceCachée en passant de deux à cinq chevaux maintenant.

Début 2017, du 17 février au 28 avril, on retrouvera la doyenne des compagnies, Pagnozoo, pour un Boléro ; Benjamin Grain lancera sa seconde création Amor Fati ; Equinote revient avec son théâtre équestre ; Manolo et Camille du Centaure remontent de Marseille avec La 7è vague ; Charlène Dray dont le laboratoire élabore une recherche originale en résidence au manège Cascabel, nous restituera ses conclusions.
Gilles Audejean et Florence Grangier d’O cirque présentent Mon manège à moi et Sabrina Sow avec Salopette clôture le bal ...
Tous sont fidèles au cirque d’Amiens, qu’ils considèrent comme leur port d’attache, un lieu magique où ils se révèlent, travaillent en toute quiétude et progressent, où ils se font une réputation et se constituent un réseau.

En parallèle, Bartabas sera à la Maison de la culture d’Amiens durant une douzaine de jours avec un quinzaine d’équidés, pour son nouveau spectacle sur le thème de la violence terroriste.
La tournée habituelle du cirque Arlette Gruss sous chapiteau sera à La Hôtoie du 27 octobre au 6 novembre.

Renseignements sur le programme et l’école de cirque :
www.cirquejulesverne.fr
Billetterie : 03 60 01 02 40.
reservation@cirquejulesverne.fr

théâtre Zingaro de Bartabas, du 24 mars au 9 avril
Amiens
www.maisondelaculture-amiens.com

Voir en ligne : Site du Cirque Jules Verne

  • 14 Sep Du 14 au 15 septembre 2016Où ?
    Nouvelle saison du Cirque consacrée au Cheval à Amiens

|