Accueil > Actualités > Portrait : Bénédicte FOLLET

Actualités

11 mars 2013 — par Elisabeth Gillion

Portrait : Bénédicte FOLLET

Vous rêvez d’être cascadeuse ?
Est-ce bien raisonnable ...
Et pourtant !
une poignée de cavalières a réussi cet exploit.

Bénédicte Follet fait partie de ces expertes en chute et cascades à bord de toutes sortes de véhicules.
Quand elle ne joue pas, elle élève des chevaux noirs.

Cavalière dès l’enfance, Bénédicte Follet pratiquait le saut et le complet. Régulièrement, lors des séances hebdomadaire au manège. Elle avait acquis un bon niveau d’amateur.
Bon, c’était sympa mais au fond d’elle-même, elle avait envie d’autre chose.

Un brin d’aventure nuit-il ?
Face à un spectacle historique présenté par l’équipe de Mario Luraschi, elle a un coup de foudre.
« J’ai eu un déclic, j’avais envie d’en faire autant. »
Ni une ni deux, elle est allée rencontrer le maître et l’amazone Joëlle Balland qui savait tomber sans soucis.

A 19 ans elle devient palefrenière chez Luraschi et fait ses classes : trapèze, chutes de hauteur, voltige : « on aguerrit, on double d’abord les comédiennes sur des figures faciles puis on se perfectionne dans le dressage pour savoir comment faire coucher sa monture et réaliser des figures qui ont l’air inaccessibles … »

Depuis elle double les actrices au cinéma, dans les pubs et les feuilletons télés … A son actif, des films historiques comme Ridicule, La fille de D’Artagnan ... Bénédicte fait des cascades à pied et à cheval, en voiture et en poids lourd, à moto et même en bateau, histoire d’élargir au maximum sa palette professionnelle car les contrats sont irréguliers ....
Entre deux tournages, elle monte en complet et à la maison elle élève des pur sang arabes dits « Orrouy » et des chevaux de sport de l’affixe « Elincourt ». Tous noirs. Installée à Elincourt Sainte-Marguerite, en forêt de Compiègne, notre cascadeuse cumule les genres : « je m’amusais tellement dans ce métier qu’il me fallait une seconde passion aussi intense entre deux tournages ! C’était bien vu, je m’épanouis autant en produisant de beaux poulains. Je cherche à produire des chevaux polyvalents, plutôt faciles à vivre, performants en complet. J’aime les chevaux bien ronds au caractère facile, donc je suis attentive aux origines dressage. »

03 44 96 00 35.

|